2

Singapour...La ville-état ludique, funny et ultra design

Isa , le 25 janvier 2015 04:14

Visa un jour, visa toujours...Et voilà, j'arrive à l'expiration de mon énième visa thaïlandais. Donc, une fois encore, je dois sortir du territoire pour re-rentrer et bénéficier à nouveau des 30 jours de séjour au pays du sourire.

Alex n'ayant pas eu ce problème, du fait de son escapade au Cambodge avec sa maman, je pars donc en solo pour...Singapour!!!

La ville-état ne se trouve qu'à 1h30 de vol de Phuket où nous sommes en "vacances " familiales avec Brigitte et la famille Buscherakos au grand complet (voir article qui suit). Donc, vendredi matin à 10h30 me voilà dans l'avion pour Singapour...J'ai hâte...Mon appareil photo a sa batterie chargée en full, une carte mémoire vierge, les baskets aux pieds, le sac a dos bien sanglé...

Les transports en commun à Singapour sont très développés, je prends donc le métro depuis l'aéroport jusqu'au centre ville, 50 minutes plus tard, et 2 dollars singapourien (S$), me voilà, au coeur de la city. Ville tentaculaire, futuriste, le centre historique est caractérisé par Chinatown et Little India mais un peu à la sauce Disney...Tout est propre (on croirait que la confédération y a exporté son système de voirie) et repeint régulièrement, pas de poubelles qui traînent...Le système de péage qui régule le trafic au centre ville réduit significativement les embouteillages et du coup, se promener à pied est un vrai plaisir. Surtout que la municipalité a tout organisé pour rendre la balade agréable, le bord de la baie et les quais qui longent la rivière sont aménagés en piste cyclable, parcs avec vue imprenable sur le Marina Bay Sands (le gratte ciel à 3 tours avec un paquebot échoué sur le toit...)

les théâtres à l'architectures futuristes et l'incroyable musée Art&Sience.

Je décide de passer mon après midi dans le nouveau parc aménagé derrière le Marina Bay Sands, un gigantesque espace aux parcs arborés, où 2 serres immences, futuristes (avec pour l'une des jardins de fleurs de tous les continents

et pour la seconde, une colline surréaliste composée de murs végétaux, avec des passerelles qui permettent d'admirer les plantes de la superstructure à différents niveaux) se disputent la palme du design avec des arbres multicolores, eux aussi couverts de plantes et de fleurs et qui s'illuminent la nuit venue...juste incroyable.

Après une nuit de repos bien méritée dans une auberge de jeunesse, ultra bobo de chinatown, me voilà repartie à la découverte de la ville, des grattes ciel et des différents quartiers, reflets des ethnies qui composent la ville... tout d'abord, je suis partie à la découverte de Chinatown, avec ses petites maisons colorées de style colonial anglais, puis, la city avec ses buildings impressionnants, le quartier shopping avec un mega centre commercial, littéralement à chaque coin de rues et enfin, Little India...La, encore petit quartier préservé et entretenu, aux maisons basses, de toutes les couleurs...On y croise des indiennes en sari, superbes, des chinoises modernes à la pointe de la mode asiatique (sic), des européens qui se croient à Londres...

Finalement, à contre coeur, je reprends en fin de journée, le chemin de l'aéroport ou m'attend mon vol de retour pour Phuket, en début de soirée, là un cocktail bien mérité au bord de la piscine, me consolera provisoirement d'avoir du quitter si rapidement cette cité sympa comme tout ou se cotoient sea, fun...and sex ? (mais bon ça je n'ai pas vérifié!)

 

Articles en lienSingapour...avec les détails pratiques

0

Après 7 mois, voilà le résultat...Isa enseignant un cours de PADI Open water

Isa , le 21 janvier 2015 06:30

3

Road Trip

Alex , le 20 janvier 2015 17:01

¨

La vidéo parle d'elle-même... des routes magnifiques, des virolos de fous et des paysages sublimes...Superbe Thaïlande!!

1

La Thaïlande, encore...mais avec la famille et les amis!!

Isa , le 19 janvier 2015 11:48

Afin de finir cette dernière étape qu'est le MSDT, dans le monde PADI de la plongée, nous sommes donc retournés à Koh Tao en rentrant du Cambodge. Arrivée fin novembre, j'ai directement commencé l'internship, Alex, quand à lui, est parti pour 8 jours de road trip dans le nord du côté de Chiang Mai (A ce sujet, voir, la vidéo résumant son périple, car comme bien souvent pour Alex, des images valent mieux que de longs discours!!!).

Il m'a rejoint début décembre et à commencer lui aussi à ce moment là, l'internship. Nous avons ensuite, enchaîné avec une semaine d'apprentissage pour l'obtention des certifications pour les différentes spécialités et puis c'était Noël, et puis c'était l'arrivée de...Kevin et Andréa!!!!

Eh oui, cette fin d'année 2014 et ce début 2015, nous voit toujours sous le soleil de Thaïlande mais avec un petit bout de France et de Suisse, en visite...

Donc, tout a commencé le 30 décembre par l'arrivée de Kevin et Andréa par le dernier ferry!!! Après une traversée mouvementée, ils mettaient enfin pied à terre sur notre rocher! Bravo les amis, car se taper un vol Genève-Kuala Lumpur, puis un 2ème vol, Kuala lumpur-Surathani, plus 5h de ferry, pour nous rejoindre sur Koh Tao...et bien il fallait être motivé!

Ce fut une grosse semaine fort sympathique faite de snorkling, de farniente et de soirées plus ou moins arrosées, avec une nuit du 31 à danser sur la plage, un cocktail à la main! Des épopées dans la jungle Kotaotienne; sur des routes, qui, on le sait maintenant, tiennent plus de la blague que réellement d'un vrai réseau routier; de séances bronzages sur des plages magnifiques...

Bref que du bonheur...Merci les Kékés!!

Ils sont repartis le 8 janvier et le 10, c'est Alex qui repartait pour Bangkok, retrouver sa maman qui arrivait le 11 au matin!

Après un long voyage depuis Genève via Zurich, Brigitte débarquait à Bangkok pour une semaine de visites avec son fils (je vous laisserai découvrir le détail de leur voyage en lisant l'article de Brigitte, qui devrait prochaînement être mis en ligne). De mon côté, je donnais un cours de plus au club, puis partait pour Phuket le 17 au matin, ou je devais rejoindre Alex et Brigitte à l'aéroport, ou un chauffeur devait nous récupérer pour nous conduire à la villa réservée par Brigitte et Anastasia pour les 2 semaines à venir. A 22h, nous étions donc installés dans cette magnifique villa avec piscine, à Bang Tao Beach, à 30 min de Phuket ville. Bertrand, Anastasia et Athina nous ont rejoint au petit matin, à l'arrivée de leur vol.

Et là, pendant 15 jours, ce ne fut que farniente au bord de la piscine, ballade dans les environs et notamment, sur la magnifique plage de Bang Tao. Nous avons pu apprécier, à nouveau, les joies de repas en famille et passer du temps avec notre petite nièce Athina qui n'était vraiment qu'un bébé quand nous sommes partis et qui maintenant parle plutôt bien et marche, sans quasiment tituber, à 17 mois passée!! De vrais moments de bonheur, on en a vraiment profité au maximum; surtout que dans leurs infinis bontés, ils avaient pensé à nous ramener ce dont je n'aurai osé rêvé...du chocolat mais aussi du vrai fromage à raclette!!! Du coup, après avoir réussi à mettre la main sur des patates, des cornichons et du jambons...on a même pu se faire une raclette digne de ce nom!!! 

Anastasia et Bertrand sont partis quelques jours à Bangkok, visiter la ville et du coup, nous avons pu nous occuper de la petite non stop, pendant 3 jours...enfin nous, surtout Alex et Brigitte, pour moi, ça n'aura duré qu'une petite journée, puisque je suis ensuite partie 48 heures à Singapour pour renouveler mon visa thaï.

Malgré la tentation de légumer au bord de la piscine pendant 2 semaines, nous sommes quand même partis en expédition snorkling aux Similan Island, avec Anastasia et Bertrand pour une petite journée géniale dans cet archipel, situé à 50km au large de Khao Lak (2 bonnes heures au nord de Phuket). Ce chapelet d'îles est, en fait, un parc national, du coup, les fonds marins sont protégés de la surexploitation de la pêche et les espèces marines que l'on y croise sont juste superbes...si vous rajoutez à ça un sable banc et une eau turquoise...vous aurez une idée assez précise de quel genre de petit parardis il s'agit!!!

Résultat, ça nous a convaincu de signer pour 2 jours de liveaboard, quand toute la petite famille Bucherakos serait repartis pour la neige, le froid et l'hiver genevois.

Et en effet, comme toutes les bonnes choses ont une fin, le samedi 2 février, notre petite bouffée d'oxygène familliale reprenait le chemin de l'Europe, quand à nous, nous nous préparions pour 2 jours de plongée intensive aux Similan, avant de rejoindre Bangkok pour une semaine de transit avant notre prochain départ pour l'Inde.

0

MSDT: Master Scuba Diver Trainer

Isa , le 19 janvier 2015 10:44

Une fois, le diplôme d'instructeur en poche, il est possible d'enseigner tous les niveaux de plongée jusqu'au Divemaster, y compris de proposer toutes les introductions ou adventure in diving qui composent l'Advanced course. 

Cependant, PADI propose aussi de spécialiser dans certains domaines de plongée, par le biais de spécialités. Pour le plongeur non professionnel, il peut prétendre au "titre" de Master Scuba Diver, dès qu'il possède au minimum 5 spécialités proposées par PADI (sur un choix toujours plus large). Pour enseigner ces spécialités, il faut donc, en toute logique, être Master Scuba Diver Trainer!

Autre impératif pour prétendre à ce titre, avoir déjà certifié 25 plongeurs. 

Chez Crystal, comme dans la plupart des centres PADI 5 stars, on vous propose un package qui comprend 5 spécialités et un internship pour atteindre les 25 certifications. Les 5 spécialités sont donc à choisir parmi un éventail très large. Alex a donc choisit: Plongée profonde, plongée sur épave, navigation sous marine, DPV (véhicule sous marin), équipement. En ce qui me concerne, j'ai choisit quasiment les mêmes à l'exception des 2 dernières: je me suis décidée pour naturalisme sous marin et photographie.

Comme nous avions auparavant signé pour le pack IDC, nous possédions déjà les specs Nitrox et O2 provider, ainsi que Project Aware, maîtrise de la flotabilité ainsi que l'enseignement des 1ers secours pour enfant et pour adulte.

Nous cumulons donc, aujourd'hui 9 spécialités chacun, ce qui se montrera particulièrement intéressant pour nos futurs employeurs...

Concernant l'internship, il s'agit d'enseigner en binôme avec un instructeur chevronné, afin de voir ses trucs et astuces pour l'organisation du cours, la gestion des élèves... toutes ces choses que l'on voit de manière parfaitement théorique lors de l'IDC. Les certifications se font au nom de l'instructeur débutant et le salaire va à l'instructeur expérimenté, tout le monde y trouve de fait son compte. Sachant, de plus, que plus le "jeune" instructeur réalise de certifications, plus son rôle de spectateur du cours devient un un rôle actif, jusqu'a ce que "l'ancien" n'est plus qu'un rôle clairement secondaire.

Ce système est particulièrement bien pensé car il permet d'acquérir de l'expérience au contact de gens qui forment des plongeurs depuis plusieurs années souvent et qui ont donc tout un tas de trucs et astuces, à dispenser.

Actuellement, Alex possède 10 certifications et moi 16, donc malgré les spécialités accumulées, nous ne pouvons encore prétendre au statut de MSDT, mais ça ne saurait tarder!!!

Si vous avez 2 minutes, allez jeter un coup d'oeil sur la vidéo d'un des cours que j'ai donné...(onglet plongée, vidéo)

0

Le Cambodge...avec les détails pratiques

Isa , le 19 janvier 2015 07:10

Bonnes Adresses:

 

Hôtel Phnom Penh:

The Artist Guesthouse:

No.69, St. 178, Sangkat Chey Chum Nas,

Daun Penh, Phnom Penh

Tarif pour 2 nuits :56 euros pour une chambre double avec SDB privative, eau chaude et AC

Une Guesthouse, en vieille ville, à 2 pas du musée national, tenue par un français, très agréable, tout en étagemais sans ascenseur, alors vive le sport!!!

 

Lucky 2 Guesthouse:

# 30, Street 115, Sangkat Boeung Prolit,

Prampir Makara,  Phnom Penh

Tarif pour 3 nuits : 47 euros pour une chambre double avec SDB privative, eau chaude et AC

Une guesthouse dans la ville moderne,

 

Restaurants: 

The Artist Restaurant: resto de la guesthouse, cuisine occidentale, delicieuse aux tarifs presque raisonnable pour le style de cuisine.

Atmosphère: Brasserie semi gastronomique, tenus par un français bourlingeur. De magnifiques pièces de boeuf, des plats typiques dans une ambiance jazzy...une carte des vins fournie, à des tarifs sympas! A ne pas rater quand on est en mal du pays!!

 

A voir:

Le palais royal avec la pagode d'argent et le bouddha d'émeraude

Le musée du Génocide S21, impressionnant et extrêmment émouvant

Le musée national: simple mais une très bonne entrée en matière pour les temples d'Angkor

Le marché central à l'architecture art déco

 

Hôtel à Siem Reap:

Boutique Cambo:

100 Meters North of National Road No.6,

Sala Kanseng, Svay Dangkum, Siem Reap

Pour 5 nuits: 117 euros pour une chambre double avec SDB privative, eau chaude et AC

Divers: location de vélos pour 2$ la journée

 

A voir:

Temples Angkor: pass 3 jours 40$, à faire en tuk tuk ou en vélo, pour les courageux.

 

Hôtel à Battambang:

Emerald BB Battambang Hôtel

Street 208, Rumchek 4 Village,

Ratanak Commune,  Battambang

Pour 2 nuits: 26 euros pour une chambre double avec SDB privative, eau chaude, AC, balcon avec vue sur la ville.

 

Restaurant:

Khmer Delight Restaurant: Un Amok incroyable à un tarif sans prétention...

 

A voir/A faire:

Bateau pour traverser le Lac Tonle Sap: 26$ pour 2 billets, 7h30 de trajets dans des paysages magnifiques (Attention le temps de trajet peut varier selon la saison et la hauteur des eaux)

La cave aux chauve souris: tous les soirs, entre 17h30 et 18h

 

Indice Big Mac: Inconnue au Cambodge qui se trouve être un des rares pays au monde ou Mac Do n'est pas présent

 

Ce que l'on a aimé:

L'ambiance légèrement coloniale, parfaitement surannée

Les temples d'Angkor

L'émotion qui vous prend à la gorge au musée S21

La bonne humeur des cambodgiens et leur décontraction face à un quotidien pas forcément tout rose

La traversée du lac en bateau

Les chauve souris

 

Ce que l'on n'a moins aimé:

La double monnaie et le taux de change spécial touriste

L'impression d'être un porte monnaie ambulant 

La propreté et le système de voirie clairement inexistant, exception faite de Siem Reap


Powered by BlogEngine.NET 2.0.0.36 - Log in
Original Design by Laptop Geek, Adapted by onesoft & Yome NetSan