0

La côte ouest et Hawaï en images

Isa , le 29 octobre 2015 13:43
2

La côte ouest...quand la réalité rejoint la fiction

Isa , le 28 octobre 2015 16:16

Après ces quelques jours idiliques à Hawaï, nous avons atterri dans la mythique Los Angeles, la mecque du cinéma...bref, une manière douce de remettre les pieds sur la terre ferme après le paradis tropical d'Oahu. Alors moi, j'attendais des paillettes, des strass, du bling-bling...bref, le monde merveilleusement superficiel de Hollywood...et bien en fait...pas du tout!!! Après avoir récupéré notre voiture chez le loueur (avec GPS, sinon je ne vois pas comment c'est envisageable de s'y retrouver là-bas, au vu de la taille de cette ville), nous avons rejoint le quartier de Pasadena (ou se trouvait notre hôtel), quartier du centre élargit de la ville. Il nous a quand même fallu une heure pour rejoindre le Super 8 de Pasadena depuis l'aéroport, en ne prenant que des autoroutes 5 voies, ce qui paraît être la norme là-bas. Notre hôtel ressemblait à un motel de film américain(!!), propre et bien entretenu, au vu du prix c'était plutôt une bonne surprise: le quartier est calme, à forte dominante hispano-américaine. 

Après une bonne nuit de sommeil, nous sommes partis sur les traces de nos films, séries préférées dans les différents quartiers de la ville. Nous nous sommes tout d'abord concentrés sur Hollywood. Nous avons donc remonté Hollywood Boulevard, pris en photos des dizaines d'étoiles de stars, la facade du magnifique théatre chinois et bien sûr, les lettres Hollywood sur la colline. En fait, je m'attendais à une ville bien plus bling-bling que ça...une fois les hordes de touristes dépassées, les fausses Maryline, Chewbacca et autres Michaël Jackson esquivés, on se rend compte que le cinéma est un business comme un autre et que loin du strass des stars, la majorité des gens ici, travaillent comme tout un chacun dans le monde. A midi, c'est pause repas au restaurant (pizzeria italienne type new-yorkaise, sur Hollywood boulevard!!!) du coin avec les collègues et à 17h tout le monde rentre à la maison. Bon le côté paillette en prend un coup mais je ne m'attendais quand même pas non plus à tomber sur Georges Clooney au Starbuck du quartier!!!

L'après midi, nous avons poursuivis sur notre lancée "cinéma" et sommes allés visiter les studios Warner. Ce fut une de nos meilleures visites à LA (Au vu du prix des entrées de musées et autres attractions, ce fut aussi la seule mais bon...). Nous ne voulions pas visiter un parc d'attractions (comme c'est le cas d'Universal) mais un vrai studio ou on peut voir l'envers des décors, les accessoiristes, les hangars ou sont tournés les séries... et puis Warner, c'est mythique comme studio, ça va du cinéma muet à Harry Potter, en passant par Friends...bref, l'histoire de la ville, du cinéma, se rencontrent ici, dans ce complexe grand comme plusieurs stades de foot en plein coeur de LA. Donc après un court métrage présentant les studios, nous avons grimpé dans une voiturette de golf avec un guide et 4 autres touristes et nous étions partis pour 4h de visites... Nous avons arpenté des fausses rues, vu un faux lac, croisé un vrai acteur de Big Bang Theory et enfin, visité les vrais décors de Friends, une expo avec les costumes de tous les Batman (y compris les batmobiles et autres avions, motos de la chauve souris) et ceux de Harry Potter (y compris le chapeau qui m'a directement envoyé chez Griffon D'or, ouf!, pas de Serpentar pour Isa). On est ressorti de là vers 17h, les yeux pleins d'étoiles. Du coup, on s'est dit qu'on allait finir notre 1ère journée "cinéma" par l'apéro à Santa Monica, "Alerte à Malibu" n'était pas très loin en effet. Finalement, après un bon burger de chez MacDo (Sic!), nous avons regagné nos pénates et nous nous sommes endormis en mode la magie du cinéma est à portée de main!

Le lendemain, nous avons repris la voiture (N'imaginez pas une seconde vous déplacez dans cette ville avec les transports en commun, c'est long, très long et pas pratique du tout si vous allez d'un bout à l'autre de la ville) et avons roulé le long de la fameuse Mulholand Drive, dans les collines ou les maisons sont toutes gigantesques. Puis nous avons piqué sur Malibu, avec un petit détour par Beverly Hills, juste histoire de voir (parce qu'évidemment faire du shopping sur Rodéo Drive était sans intérêt au vu de notre porte monnaie). Donc je pense sincèrement pouvoir dire sans m'avancer que la plage de Malibu est vraiment pas terrible et réservée au surfers. Du coup, on a longé la côte un moment et puis on est redescendu vers Santa Monica et sa jetée mythique. C'est au bout de cette dernière que s'achève officiellement la route 66. Elle est encombrée de magasins, de restaurants et de manèges. On y trouve des touristes mais aussi pas mal de locaux, venus se détendre avec une bière au coucher du soleil, c'est vraiment sympa et l'ambiance est bien agréable. On y voit des culturistes, des surfers, des baigneurs et des sauveteurs en short rouge!

Le jour suivant, nous partions direction le nord vers le parc national des Séquoias. Après 4h de route, nous arrivions à destination, à 2600m d'altitude. Ce parc est magnifique avec une forêt très dense dans laquelle, on ne peut manquer les Séquoias, tellement ils sont impressionnants et majestueux...on faisait vraiment tout petit à côté! Nous pensions nous arrêter là pour la nuit, sauf que nous avions légèrement oublié que c'était le week end de Labor Day (la fête du travail, ici) et de ce fait, tous les hôtels dans le parc et à 40km à la ronde étaient pleins!!! Sachant que la nuit, la température tombe à 4°, nous n'étions que moyennement motivés à l'idée de dormir dans la voiture. Nous avons donc profité du parc jusqu'à la nuit tombée puis avons repris la route en direction de Las Vegas.

Après une nuit, passablement inconfortable, sur une aire d'autoroute, sur le siège arrière de la voiture, nous repartions direction la Vallée de la Mort. Ca nous faisait faire un détour de 2 bonnes heures mais on avait vraiment envie de voir cet autre parc mythique. Donc la Vallée de la Mort... et bien c'est un vrai désert... ou les dunes laissent place aux étendues herbeuses et arides et ou la température, même à 1600m d'altitude, frole les 40° au mois de septembre. C'est vraiment un paysage lunaire mais superbe, à perte de vue, il n'y a rien si ce n'est du désert, de la chaleur, de la poussière. Nous avons fait quelques incantations pour que notre petite voiture ne tombe pas en rade là, au milieu de rien, et après être allé voir le lac salé (il y a vraiment de l'eau, parfaitement imbuvable mais de l'eau quand même!), nous sommes repartis pour Vegas.

J'avais trouver sur Booking, une super offre pour le Flamingo, l'idée étant que l'on voulait être dans un de ces hôtels sur-dimmensionnés du Strip mais que bien entendu, on ne voulait pas payer des milles et des cents pour une chambre. Donc, nous avons trouvé le compromis idéal avec le fameux Flamingo, au beau milieu du Strip, une chambre double, standard, et à nous Las Vegas. 

Nous avions décidé, au départ de n'y rester que 2 petites nuits et puis, de partir pour le Grand Canyon. Finalement, nous y sommes restés 2 nuits de plus, jusqu'à notre départ pour la Floride. Le grand Canyon, c'était encore 4h de route supplémentaire et après 10000km en Australie et presque 2000km au cumul en quelques jours sur la côte ouest, nous n'avions au final qu'une envie...rester tranquille et profiter de la piscine tropicale du Flamingo. Donc nous avons pendant ces 4 jours, légumer au bord de la piscine, visiter le Strip et ces casinos fabuleux: Le Venetian, le Ceasar, le Bellagio, Treasure island... Quand on parle de démesure, je ne vois pas vraiment ce qui peut concurrencer Las Vegas. Des casinos de dingues, des hôtels incroyables et des chapelles ou l'on peut se marrier en mode Drive Thru, à la MacDo style ou dans la reconstitution d'un dinning des années 50 avec Elvis comme maître de cérémonies!!! Nous avons quand même repris la voiture pour filer jusqu'au barrage Hoover, à quelques kilomètres de la ville, sur la rivière Colorado. Designer années 30, son architecture art déco donne une idée du génie des constructeurs du début du 20ème siècle. Mais je crois que ce que j'ai trouvé de plus incroyable, de la ville ou du barrage, c'est l'acharnement que met l'homme à vouloir s'établir dans des lieux désertiques, arides ou le bleu et le vert ne sont pas des couleurs que l'on voit beaucoup dans le paysage.

 

 

Après 4 jours fort sympathique au milieu du désert, pour le coup bling-bling de Vegas, nous avons repris l'avion, direction Orlando et la Floride.

 

 

0

Hawaï: sable blanc, cocotiers et Diamond Head

Isa , le 9 octobre 2015 18:09

Après avoir quitté Brisbane et l'Australie, nous voilà à Hawaï pour une courte étape de 5 jours. Alors Hawaï, nous, ça nous évoquait: le sable blanc, la mer turquoise, les récifs coraliens, le Yukulélé...Magnum, Hawaï Police d'Etat... Bref, nous posions nos valises aux USA, en mode île tropicale.

Nous avions réservé un appart hotel, le Holiday Surf Hotel, à trois rues de Waikiki Beach. Alors Honolulu, c'est une grande ville US en bord de plage avec des colliers de fleurs partout, du sable blanc et le Diamond Head qui surveille le tout. Diamond Head est un ancien volcan, aujourdhui éteint biensûr, mais qui une fois sur ses hauteurs, offre une vue magnifique sur la ville et plus généralement, sur une bonne partie de Oahu, l'île de Pearl Harbour et de Honolulu... 

Retrouver l'eau à 28 degrés après l'hiver australien fut un vrai bonheur... Une petite baignade et un hamburger d'enfer plus tard, nous profitions du sublime coucher de soleil sur Waikiki avant de nous préparer pour nos 3 jours de plongées. Nous avions réservé dans un club de plongée sur Waikiki par facilité car n'ayant pas de voiture et les trajets en bus étant compliqués, nous ne pouvions nous adresser qu'à un club à proximité de Waikiki. Alors comme souvent au cours de ce voyage, nous avons pu constater que le soucis d'économie et de rentabilité était le 1er soucis de ce club, nous avions résrvé les sorties du matin pour être avec des plongeurs expérimentés et nous nous sommes retrouvés quasiment à chaque fois avec des quasi débutants...l'angoisse car quand après 15minutes à 20 m, on vous fait remonter car plus d'air pour les 2 autres plongeurs...et bien ça laisse un petit goût d'inachevé! 

Malgrés tout, nous avons pu profiter de ces 6 plongées hawaïennes ou nous avons pu admirer des tortues, des requins de récifs, des pieuvres, des poissons grenouilles...bref une belle panoplie de bestioles bien sympathiques! Si jamais, Alex a fait une vidéo très sympa...je vous laisse y jeter un oeil.

L'archipel planté au milieu du Pacifique, est juste fabuleux pour la plongée car on peut y voir aussi bien du gros que de la macro. Une fois encore, nous nous sommes régalés. Nous plongions donc le matin et l'après midi, nous allions nous promener dans Honolulu et Waikiki, avant de finir la journée sur la plage avec le coucher du soleil. 

Après nos trois jours de plongées, nous avons loué une voiture pour la journée et sommes partis pour faire le tour de l'île. Nous avons donc commencé par l'ascension du Diamond Head, puis nous avons flâné le long des magnifiques plages du sud, paradis des surfeurs. Nous avons ensuite, remonté la côte est, au pied des montagnes volcaniques au relief très...Jurassic Parc. Paysage époustouflant ou les montagnes aux falaises vertigieuses, au nez bien souvent dans les nuages, semblent garder le centre de l'île à l'abri de toutes incursions humaines... Mais la côte est, c'est aussi des plages sublimes de sable blanc avec une mer turquoise, une vraie carte postale!! Nous avons ensuite longé les plages du nord, autres paradis du surf...et de la crevette à l'aïl!

Et puis nous nous sommes perdus dans un magnifique jardin tropical, qui nous a amenés jusqu'aux abords d'une cascade, comme dans les films...avec obligation de porter un gilet de sauvetage (le romantisme était mort dans l'oeuf!!)...US oblige!! 

Les fleurs de ce jardin, les oiseaux, les arbres et cette cascade...auraient largement mérités que l'on s'y arrête une bonne partie de la journée...mais la nuit commençait gentiemment à tomber et il nous fallait rendre la voiture avant 20h, du coup, nous avons repris la route, plein sud direction Honolulu, avec un petit détour par la base militaire de Pearl Harbour, afin de voir les navires de guerre dans le soleil couchant avant de rendre la voiture et de retourner préparer nos bagages. Le lendemain, après avoir expédié nos affaires de plongée en France, via Fedex (grave erreur, article suit), nous nous envolions pour le continent américain et la mythique LA!!!


Powered by BlogEngine.NET 2.0.0.36 - Log in
Original Design by Laptop Geek, Adapted by onesoft & Yome NetSan