4

Je hais les chauffeurs de mini van!!!

Isa , le 24 mai 2015 08:03

Voilà, cette fois c'est dit!!! Bon alors évidemment, ça semble tout de suite un peu haineux et quand on me connaît, ce n'est pas vraiment dans mes habitudes de lancer des invectives de la sorte... mais là... je crois que vraiment il n'y a pas d'autres termes, je ne peux officiellement plus blairer les chauffeurs de mini-van, voir, même, il n'en faudrait pas beaucoup, pour que j'englobe aussi les chauffeurs de taxi, de tuk tuk, d'auto rickshaw... bref tout ce qui, de près ou de loin, ne ressemble pas à un chauffeur de bus, officiel (qui eux font quand même plus ou moins correctement leur travail) et qui sévit en Asie.

Après avoir passé quasi une année dans cette partie du monde, je peux le dire sans rougir, les chauffeurs de tous poils qui sont sensés transporter les gens d'un point A à un point B sont globalement, une belle bande de voleurs, d'arnaqueurs, de profiteurs et j'en passe... Que ce soit en Inde, en Thaïlande,  au Népal, au Vietnam... tous à un moment ou à un autre vont tenter de vous la faire à l'envers, de vous emmener voir leur pote-qui-vend-des-souvenirs-de-top-qualités-à-un-prix-incroyable, que vous le vouliez ou non, de vous comptez une course à 3 fois son prix normal, de ne pas vous emmener là ou vous voulez aller mais ou finalement, ça les arrange...

Par exemple, vous venez de faire 20h de voyages et là, le chauffeur de mini van avec qui vous voyagez depuis 7-8h et qui venant de Poipet (la frontière Cambodge-Thaïlande), doit vous déposez à Bangkok, à Kao San Road, décide que non, c'est trop loin pour lui et que de toutes façons il y a des embouteillages et que ce sera très bien à Victory Monument, juste à l'autre bout de la ville... Quand biensûr vous protestez, là plus personne ne parle anglais!!!

Ou alors vous partez pour Hat Yai, 450 km au sud de Phuket, le chauffeur de mini Van qui vient vous chercher, se dit que bon "au niveau du vecu, il n'y a que vous, qui souhaitez descendre aussi bas, donc pour lui ce n'est pas vraiment rentable", aussi il se débrouille pour vous trouvez un autre chauffeur qui lui descend de toutes façons. Mais bien entendu, il ne vous explique rien et vous laisse en plan au bord de la route en attendant le 2ème chauffeur. 

Autre exemple, vous prenez un chauffeur de tuk tuk en Inde, vous lui demandez de rentrer à votre hôtel, soit un trajet standard et là, sympathiquement, il vous parle, vous venez d'ou ? c'est la 1ere fois que vous venez en Inde? et du coup, vous vous dites, sympa, le type...mais en fait il se renseigne pour savoir si vous connaissez la combine. Et hop, il vous emmène dard dard, même si vous n'avez rien demandé chez son pôte le marchand de souvenirs, chez qui, il touchera une com' si vous achetez un truc!!!! Ca finit franchement par être agaçant!!!

Dernier exemple, vous descendez du train à Surathani, en Thailande, il est 3h du matin et vous souhaitez vous rendre à la station de bus dans l'idée de prendre un bus pour Phuket...jusque là rien d'exceptionnel... ça se complique quand vous prenez un tuk tuk ou le gars vous assure vous emmenez à la bus station et là, après 15 min, vous vous rendez compte que le type vous dépose à un "arrêt" de bus ou les bus font un micro spot pour signer leur itinéraire auprès de la police de la route et ou, si vous avez du bol, ils pourront vous emmener parce qu'ils ont 2 places vides!!! Bref, on est loin de la bus station, on est mêmepas du tout là ou on veut aller et bien sûr personne n'a jugé utile de vous expliquer quoique ce soit sur le pourquoi du comment, vous avez atterri là!!! 

Finalement, ça devient une sorte de parcours du combattant ou on se demande comment on fait pour juste se déplacer avec des transports en commun qui sont pourtant foisonnant...bref, un bon pétage de plomb et ça repart!!

0

Hong Kong avec les détails pratiques

Isa , le 20 avril 2015 12:36

Bonnes adresses:

 

Germany Hotel

Flat D2, 6 Floor, Block D, Chungking mansion,36-44 Nathan Road,

Tsim Sha Tsui, Hong Kong

Tarif pour 1 nuit: 38 euros ; il s'agit d'un hôtel bien placé, dans le bâtiment géant et labyrinthique de Chunking Mansion... Comme tous les hôtels du complexe, les chambres sont minuscules, la notre faisait 2.5m sur 3 avec une SDB privative de 1m2!!! Le tout très propre, sans petit déjeuner mais franchement rapport qualité/prix, cohérent pour la ville. Ne pas craindre les vendeurs à la sauvette au rez, on a jamais eu le moindre problème. Le bâtiment est vraiment très bien situé, à 5min à pied des quais, des différents markets et le métro est au pied du building.

Ticket de métro:

Hong Kong est très bien desservie par un reseau de métro, bus...qui quadrille la ville jusqu'à l'aéroport, (il y a même un service de métro spécifique pour Disney) à des prix presque raisonnable. 

Compter environ 8 euros: aéroport-Chunking Mansion en 45 min, avec un bus à impérial, hyper pratique et qui permet de voir une bonne partie de Koolown et des nouveaux territoires

Au début de notre périple, nous avions opté pour l'option Octopus card, qui se prend à l'aéroport, se recharge un peu partout et permet de payer tous les transports en commun, et quelques petits achats dans certains magasins. Le solde et le dépot fait à l'achat vous sont restitués quand vous rendez la carte (pour nous ce fut à l'aéroport) 

Disney:

Ticket d'entrée à la journée: 53 euros pour un adulte, c'est grosso modo le même prix qu'à paris mais le parc est vraiment petit!!! Mais bon, ça reste Disney

Ce que l'on a aimé:

-Le côté métropole ultra moderne

-La géographie tourmentée de l'île

-Le mélange des genres: asiatique/européen

-Disney

-La skyline la nuit, avec toutes les lumières

- L'animation du quartier de Soho

 

Ce que l'on a moins aimé:

-Les prix, quand même globalement plus élevé que dans le reste de l'Asie

-La taille ridicule des chambres d'hôtel avec des prix, là encore relativement cher

 

Articles en lien : Hong Kong La Chine en mode British
 Hong Kong avec les détails pratiques

0

Les système des commissions en Inde ou l'art de prendre les touristes pour des vaches à lait!!

Isa , le 12 avril 2015 12:48

Pratique courante si il en est...et néanmoins fort désagréable, le système des comissions en Inde mérite de se trouver, selon moi, dans le top ten des emmerde**** en voyage!!

Biensûr ce système n'est pas l'apanage de l'Inde, on l'a trouvé aussi au Népal, au Cambodge et même en Thailande mais l'Inde a élevé cette pratique au rang de sport national...Evidemment étant un pays au niveau de vie plutôt bas, les indiens tentent de gagner de l'argent comme ils peuvent mais en arriver là, atteint parfois des sommets qui deviennent carrément désagréable.

Un exemple, vous prenez un autorickshaw pour vous rendre du Taj Mahal-au Fort Rouge, vous négociez le prix afin d'avoir un tarif qui n'est pas 10X supérieur au tarif en vigueur et au bout de 4 min et 2 questions fatales qui sont "c'est votre 1er séjour en Inde?" et "Vous êtes de quel pays" (la 1ère question permet de situer si vous avez ou non l'habitude des pratiques locales et que vous risquez de les envoyer bouler correctement, la 2ème afin de déterminer si vous avez potentiellement les moyens ou pas...pendant le voyage Alex n'a jamais été suisse, et au vu du contexte international, je n'étais pas non plus française...nous avons été belge pendant un peu plus d'un mois!), votre autorickshaw s'engouffre dans une petite cour fermée et vous explique qu'un de ses amis tient un magasin génial, pas cher, ou la qualité est la meilleure du pays et ou vous pouvez juste jeter un oeil, juste 5 min... Biensûr quand vous rentrez dans le magasin, ou à la base vous n'aviez absolument pas prévu de vous arrêtez, les vendeurs se chargent de vous déballez la moitié de leur stock en vous servant une tasse de thé. Si vous n'êtes pas un tout petit peu averti, vous prenez en pitié ces pauvres jeunes gens qui viennent de se mettre en quatre pour vous, vous vous sentez alors obligé de leur acheter quelque chose et quand vous repartez, votre chauffeur de tuc-tuc touche une comission sur vos achats!!!

Et voilà, un exemple typique. Il en va de même avec quasiment tous les aspects de la vie du touriste en Inde, tout le monde tente de vous faire payer un peu plus afin de toucher une comission...le chauffeur qui vous amène dans un hôtel, l'hôtelier qui vous conseille un autre de ses collègues dans une autre ville... la liste pourraît être sans fin. Même quand vous vous adressez à des agences qui se vantent de ne pas adhérer à ce système, méfiez vous car ce n'est jamais le cas!

Alors, un petit conseil... Si vous partez en Inde pour quelques semaines de vacances, offrez vous les services d'un tour organisé... ça vous permettra d'éviter ses aléas, qui finissent par être fort désagréable, puisque dans ces voyages ou tout est prévu, la seule chose que vous ayez à anticiper en plus, est le pourboire (là aussi, je pourrai faire tout un article sur les pourboires en Asie, un plus qui en fait est considéré comme un dû). Il est évident qu'Alex et moi évitons au maximum ce type de voyage, du fait du coût et du manque de souplesse des plannings; vous n'êtes pas libre de vos mouvements, tout est minuté mais si vous voulez vraiment passer des vacances paisibles...Ou alors, vous avez une folle envie de vous confrontez au moeurs locales (c'est aussi ça le voyage) et dans ce cas, bon courage!

 

 

 

Articles en lien : L'Inde du nord ou le Rajasthan
L'Inde suite, le désert et les palais
L'Inde: Des monuments et des couleurs
L'Inde avec les détails pratiques
L'Inde

 


0

Le Népal avec les détails pratiques

Isa , le 7 avril 2015 15:22

Bonnes adresses:

Katmandou:

Thamel Grand Hôtel

Thamel

44600 Katmandou

Tarif pour 1 nuit: 30 euros avec les petits dej' ; il s'agit d'un hôtel bien placé dans le haut de Thamel. Plus cher que ce que nous réservons habituellement, la venue de ma mère nous a poussé à réserver quelque chose de moins rustique.

Pokhara:

Hôtel Splendid View

Gaurighat-06, Lakeside,

33411 Pokhara

Tarif pour 1 nuit: 28 euros avec les petits déj', mais de toutes façons, les 2 nuits que nous avons passé à Pokhara étaient comprises dans le forfait trek

Bakhtapur:

Shiva Guesthouse

Khuma Tole,

44800 Bhaktapur

Tarif pour 1 nuit: 15 euros avec SDB commune mais chambre sympa comme tout qui donne sur Durbar square

 

Tarif du taxi:

Course Thamel-Aéroport: 500 Roupies népalaises (800 à 1H du matin)

Course Thamel-Bhaktapur: 900 Nrps

 

A voir:

-Biensûr les montagnes, quelque soit le massif

-Les Mandalas

-Patan

-Bhaktapur

-Boudnath

-Nagarkot (si vous avez du bol et que la brume s'est levée)

-La vieille ville de Katmandou...

 

Ce que l'on a aimé:

-Le trek, le contact avec la nature

-La bienveillance népalaise

-Les cours avec Madhu

-La spiritualité 

Ce que l'on a moins aimé:

-Le bazar proverbial au départ et à l'arrivée à l'aéroport

-Le fait qu'il faut se méfier de tous les "attrape touriste" potentiel!! Genre les sociétés d'expédition de colis en Europe qui ne font pas leur travail sans un suivi réactif 

 

Articles en lien : Des montagnes, des mandalas...et des yaks
                    Le Népal ou la spiritualitée apaisée
Le Népal avec les yeux de Claire
Le Népal

 


0

L'Inde...avec les détails pratiques

Isa , le 30 mars 2015 14:58

Bonnes adresses:

 

Delhi:

The Hospitality Home Bed and Breakfast

7A/2 W.E.A Channa Market , Karol Bagh,

110005 New Delhi

Tarif pour 1 nuit: 17 euros ; il s'agit d'une guesthouse bien placé mais relativement rustique qui vous plonge directement dans l'ambiance indienne

Mandawa:

Hôtel Sherkhawati

Near Mukundgards Road,

333704 Mandāwa

Tarif pour 1 nuit: 15 euros; hôtel décoré de peintures très colorées dans le style des Haweli. Le restaurant en roof top est extrêmement agréable

Bikaner:

Tanisha Heritage Haweli

C/o Aaskaranji Maloo, Aasaniyon Ka Chowk,

 334005 Bīkāner

Tarif pour 1 nuit: 18 euros; Réelle maison de famille, les chambres ont été aménagées avec beaucoup de goût et la maîtresse de maison vous prépare un repas traditionnel indien à se relever la nuit

Jaisalmer:

Johnny Guesthouse

Near Jain Temple

Jaisalmer

Tarif pour 1 nuit: 9 euros. Là, c'était vraiment rustique mais on n'avait quand même une SDB privative et l'eau chaude. Par contre, ce qui était juste fabuleux, c'est que la guesthouse est littéralement collée au temple Jain de la vieille ville!!!

Jodhpur:

Kesar Heritage Guesthouse:

Mehron Ka Chowk, Naya Bas,

342002 Jodhpur

Tarif pour 1 nuit: 16 euros ; Guesthouse au pied du fort Merhangar. Le restaurant en roof top là aussi, on le conseille et ne pas se fier à la micro ruelle qui mène à l'entrée de la guesthouse, il n'y a aucuns risques!!

Udaipur:

Hôtel Picholia Haweli

Near Bagore ki Haweli Museum

Udaipur

Tarif pour 1 nuit: 25 euros avec les petits déjeuners. Juste un de nos meilleurs hôtel en Inde...Une chambre qui donne sur le lac, un hôtel à 2 pas du city palace  et un roof top d'ou l'on peut admirer la ville, le lac, la nuit.

Jaipur:

Rawla Mrignayani Palace

Rao Kriparam Ki Haveli, Opp. Silver Art Palace, Old Amer Road, Near Subhash Chowk,

302002 Jaipur

Tarif pour 1 nuit: 14 euros. Magnifique Haweli transformée en hôtel, un peu excentrée mais tout de même derrière les remparts de la ville rose

Agra:

Kamal Hôtel

South gate of Taj Mahal,Taj Ganj,

282001 Agra

Tarif pour 1 nuit: 14 euros ; hôtel rustique mais avec une vue sur le Taj Mahal qui laisse sansvoix!!!

Varanasi:

Shiva Guesthouse

D20 /14 Munshi Ghat Varanasi ,

 221001 Varanasi

Tarif pour 1 nuit: 22 euros ; dans la vieille ville, à 50m d'un Ghat de cérémonie avec une vue plongeante sur le Gange depuis notre chambre

Ticket de métro et moyen de transports divers:

 Delhi est très bien desservie par un reseau de métro, bus...qui quadrille la ville jusqu'à l'aéroport, à des prix très raisonnable. 

Compter environ 1 euro: aéroport-Karol Bagh en 45 min (environ car la navette terminal 1-métro ne part que quand elle est pleine et le métro est tellement blindé autour de Connaught Place, qu'il faut parfois en laisser passer 2-3 avant de pouvoir monter dans une rame)

Au début de notre périple, nous avions opté pour l'option chauffeur et voiture privée qui est relativement bon marché puisque selon le devis établis, cela devait nous couter 450 euros pour 17 jours...cependant, il faut savoir que le système des commissions est très présent en Inde donc vous allez vous retrouvez toutes les 5 minutes chez un marchand de tapis quelconque, votre chauffeur ayant l'espoir que vous achetiez et qu'il puisse toucher un pourcentage sur la vente...idem pour les hôtels. Du coup, ce système ne nous satisfaisant pas, nous avons cassé le contrat et opté pour les moyens de transport classique...tout à fait acceptable.

Ticket de bus Udaipur-Jaipur: (en bus Volvo, ce sont les plus "luxueux") : 10 euros pour 8h de trajet

Ticket de train Agra-Varanasi: 8 euros pour une "couchette en sleepers 3ème classe (à éviter, bruyant, venteux-les portes des wagons vers l'extérieur restent ouvertes- maisnous nous y sommes pris tardivement donc nous n'avons pas vraiment eu le choix) avec un trajet de nuit

A voir:

Il y atellement de sites magnifiques à visiter qu'il me semble difficile de tous les citer...mais nous garderons en mémoire Old Delhi et son bazar, Varanasi et ses Ghats, les dunes de sable blanc du désert du Thar, Udaipur et sa douceur de vivre, Agra et le Taj

Ce que l'on a aimé:

-Les animaux partout

-la folie du bazar de Delhi

-Les ruelles étroites de Varanasi

-Les Ghats

-Les forts et les palais

-La nuit à la belle étoile dans le désert du Thar

-Le Taj Mahal

-Les lassis de Blue Lassi

-Les temples jain

-les Sarees aux couleurs incroyables

...

Ce que l'on a moins aimé:

-Les klaxons dont ils abusent

-Les déchets partout

-Le manque de pudeur des indiens (ils crachent, urinent...dans la rue, tout le temps)

-Le système des commissions (on se sent un peu comme pris en otage)

 

 Articles en lien : L'Inde du nord ou le Rajasthan
L'Inde suite, le désert et les palais
L'Inde: Des monuments et des couleurs
L'Inde
Le système des commissions en Inde...

 

0

Des péripéties et des visas!!!

Isa , le 13 février 2015 06:27

Un tour du monde, c'est aussi, des pauses dans certaines villes afin de préparer l'étape suivante.

Pour nous, Bangkok, avant notre départ pour l'Inde.

Voilà, une grosse semaine que nous sommes "bloqués" à Bangkok, en attente de notre visa pour l'Inde. En effet, on ne décide pas au pied levé de partir pour l'Inde, c'est un voyage qui se prépare...Grâce au blog d'un expat venant faire son visa indien à Bangkok, nous avions déjà une idée plus ou moins précise des démarches à accomplir pour obtenir le précieux sésame indien, un grand merci à cet extraterrestre qui a eu la bonne idée de mettre en ligne le parcours du combattant auquel il fallait s'attendre, il nous a évité bien des sueurs froides. Donc, après 12h de bus de nuit pour faire Khao Lak-Bangkok, après notre superbe liveaboard aux Similan, après avoir laissé nos bagages à notre hôtls dans le quartiers de Sukhumvit, nous voilà attablé devant un bon petit dej pour préparer notre dossier pour le consulat indien, nous devons impérativement y avoir déposé nos passeports et le dossier complet avant 14h, sachant qu'il faut un minimum de 6 jours ouvrés pour obtenir le visa, nous sommes bloqués d'ores et déjà 1 bonne semaine à Bangkok avec le week end au milieu!!Donc pas de temps à perdre, nous réservons les billets d'avion (il nous en faut un d'entrée sur le territoire indien mais également un de sorti), un hôtel pour 15j (et oui, vive les joies de l'administration!! Donc résa sur booking, impression de la confirmation, puis annulation de la dite resa!!), on se rend ensuite dans un cyber café ou on peut faire des copies et des impressions via clés USB et là on imprime en double tout notre dossier (les billets, l'hôtel, la demande de visa, la copie en double de la page info de nos passeports, un formulaire sur notre adresse actuelle en Thailande, une copie de notre visa Thai et...c'est tout!!), puis on prend un taxi-scoot, non pas pour le consulat mais pour IVS Global, le prestataire de service auquel l?inde délègue son service visa à Bangkok. Il se trouve au 22ème étage de la tour Asoke 253, dans le quartier de Sukhumvit. Nous arrivons là-bas à 13h10, pour nous rendre compte que, biensûr, ça ne va pas être aussi simple que déposer un dossier à un guichet d'accueil, récupérer un reçu et revenir dans une bonne semaine, non, ce serait trop simple!! 

Tout d'abord, il nous faut des photos d'identité à un format bien spécifique, et seul IVS à la machine qui permet de tirer ces photos, nous nous y attendions mais il nous fallut 15 bonnes minutes pour comprendre que faire la queue devant le photomaton ne servait à rien si on n'avait pas le ticket prouvant que l'on avait payé la taxe inhérente à la prise des photos, taxe dont il fallait s'acquitter à la réception et après 10 minutes de queue à la réception et bien non, pas de bol, il fallait se rendre au guichet 3 ou tous les paiements de ce type se réalise(un grand merci, au monsieur qui attendait comme nous et qui comprenant que l'on faisiat fausse route nous a correctement renseigné)!!

Donc au guichet 3, on récupère le ticket pour la photo et on retourne poireauter devant la machine, une fois les photos en notre possession, nous retournons faire la queue à l'accueil ou le guichetier doit vérifier que notre dossier est bien complet, et là pas de chance, nous n'avions pas noter nos 2 prénoms comme mentionnés sur nos passeports mais juste le prénom usuel, et comme l'application pour le visa est rentré au départ, informatiquement, on ne peut rajouter au bille noir nos prénoms, non, il faut tout se retaper!!!

Du coup, retour au guichet 3 ou nous payons une petite taxe de plus pour obtenir le ticket qui nous permet de faire la queue au bureau ou une gentille préposée nous retape et réimprime tout le total!!! La, il était 13h50, on commençait à se faire du soucis (imaginez Alex se faisant du soucis...) par rapport à l'heure mais le préposé du guichet 3, qui commençait à bien nous connaître, nous indiqua que tant que l'on était dans les murs de IVS avant 14h, c'était tout bon!!! Ouf!!

Notre dossier enfin complet, nous avons alors attendu une bonne heure notre tour afin de pouvoir déposer notre dossier, nos passeports et pour payer la taxe de 2100 ThB par pers pour le visa...quand on voit l'usine à gaz que c'est, on comprend le montant de la taxe, plus les petits à côté!!!

Voilà, nous sommes donc ressorti de chez IVS peu avant 16h avec nos reçus de dossiers, nos copies de passeports et le porte monnaie beaucoup plus léger!! Inutile de vous dire que nous sommes directement rentrés à l'hôtel, ou après une bonne douche, on s'est octroyé une petite sieste bien méritée!!

Une semaine et un jour après, nous recevions un sms, nous indiquant que nos passeports étaient disponible et près à être récupérés. Le retrait fut très rapide, à peine 40 min...

Nous avons profité de cette semaine d'attente pour faire le point sur nos possessions, ce qui nous manquait pour l'Inde, la réservation d'une voiture avec chauffeur pour notre road trip à travers le Rajasthan...cette semaine fut fort appréciable, nous avons visité ce quartier des ambassades qu'est Sukhumvit, plutôt aisé, (j'avais trouvé une offre géniale pour une chambre d'hôtel avec kitchenette, en plein coeur du quartier), profité de la piscine et de la salle de sport de l'hôtel, et nous voilà maintenant à J-3 de notre départ pour Delhi... 

0

Singapour...avec les détails pratiques

Isa , le 7 février 2015 05:36

Bonnes adresses:

 

Wink Hostel

8A Mosque street

059488 Singapour

Tarif pour 1 nuit en dortoir, pour femme, 10 lits: 32 euros (c'est juste hyper cher!!!) avec le petit déjeuner mais c'est un hôtel au coeur de Chinatown, donc en pleine ville et plutôt sympa

Ticket de métro:

Singapour est très bien desservie par un reseau de métro, bus...qui quadrille la ville jusqu'à l'aéroport, à des prix très raisonnable. 

2SGD40: aéroport-Chinatown en 45 min.

Indice Big Mac:

Bon alors là, ce sera plutôt un indice Burger King: Menu Whooper: 9SD90 soit 6,50 euros (en Suisse: 13,50Chf soit 12,80 euros)

A voir:

Gardens by the Bay: Parcs magnifiques, l'entrée aux 2 serres + l'accès aux Supertrees: 32SGD

Se ballader en ville entre les buildings à l'architecture ultra moderne.

 

Article en lien : Singapour la ville etat ludique, funny et ultra design

 


0

Le Cambodge...avec les détails pratiques

Isa , le 19 janvier 2015 07:10

Bonnes Adresses:

 

Hôtel Phnom Penh:

The Artist Guesthouse:

No.69, St. 178, Sangkat Chey Chum Nas,

Daun Penh, Phnom Penh

Tarif pour 2 nuits :56 euros pour une chambre double avec SDB privative, eau chaude et AC

Une Guesthouse, en vieille ville, à 2 pas du musée national, tenue par un français, très agréable, tout en étagemais sans ascenseur, alors vive le sport!!!

 

Lucky 2 Guesthouse:

# 30, Street 115, Sangkat Boeung Prolit,

Prampir Makara,  Phnom Penh

Tarif pour 3 nuits : 47 euros pour une chambre double avec SDB privative, eau chaude et AC

Une guesthouse dans la ville moderne,

 

Restaurants: 

The Artist Restaurant: resto de la guesthouse, cuisine occidentale, delicieuse aux tarifs presque raisonnable pour le style de cuisine.

Atmosphère: Brasserie semi gastronomique, tenus par un français bourlingeur. De magnifiques pièces de boeuf, des plats typiques dans une ambiance jazzy...une carte des vins fournie, à des tarifs sympas! A ne pas rater quand on est en mal du pays!!

 

A voir:

Le palais royal avec la pagode d'argent et le bouddha d'émeraude

Le musée du Génocide S21, impressionnant et extrêmment émouvant

Le musée national: simple mais une très bonne entrée en matière pour les temples d'Angkor

Le marché central à l'architecture art déco

 

Hôtel à Siem Reap:

Boutique Cambo:

100 Meters North of National Road No.6,

Sala Kanseng, Svay Dangkum, Siem Reap

Pour 5 nuits: 117 euros pour une chambre double avec SDB privative, eau chaude et AC

Divers: location de vélos pour 2$ la journée

 

A voir:

Temples Angkor: pass 3 jours 40$, à faire en tuk tuk ou en vélo, pour les courageux.

 

Hôtel à Battambang:

Emerald BB Battambang Hôtel

Street 208, Rumchek 4 Village,

Ratanak Commune,  Battambang

Pour 2 nuits: 26 euros pour une chambre double avec SDB privative, eau chaude, AC, balcon avec vue sur la ville.

 

Restaurant:

Khmer Delight Restaurant: Un Amok incroyable à un tarif sans prétention...

 

A voir/A faire:

Bateau pour traverser le Lac Tonle Sap: 26$ pour 2 billets, 7h30 de trajets dans des paysages magnifiques (Attention le temps de trajet peut varier selon la saison et la hauteur des eaux)

La cave aux chauve souris: tous les soirs, entre 17h30 et 18h

 

Indice Big Mac: Inconnue au Cambodge qui se trouve être un des rares pays au monde ou Mac Do n'est pas présent

 

Ce que l'on a aimé:

L'ambiance légèrement coloniale, parfaitement surannée

Les temples d'Angkor

L'émotion qui vous prend à la gorge au musée S21

La bonne humeur des cambodgiens et leur décontraction face à un quotidien pas forcément tout rose

La traversée du lac en bateau

Les chauve souris

 

Ce que l'on n'a moins aimé:

La double monnaie et le taux de change spécial touriste

L'impression d'être un porte monnaie ambulant 

La propreté et le système de voirie clairement inexistant, exception faite de Siem Reap

0

La Thailande...avec les détails pratiques

Isa , le 16 novembre 2014 11:56

Bonnes adresses:

 

Hôtel Chiang Mai:

9 Resident

9 Soi 6 Ratchamakraka Rd. T. Phrasingh A. Muang

50200 Chiang Mai

Tarif pour 5 nuits: 90 euros pour une chambre avec SDB privative, eau chaude, AC

 

Restaurants:

Coffee Lovers: Juste une sorte de tea room, le café y est fabuleux

Le resto à l'angle de la petite rue qui donne sur notre hôtel...pas de nom qui me revient mais ressemblait plus à une cantine qu'à un resto...la nourriture y est délicieuse, ne pas hésiter!! A 2, deux poulets frits à la thai avec du riz et des saucisses maisons: 210 Thb soit 5 euros

A voir:

Les temples...il y en a tellement...

Une excursion dans le parc national: soit la ballade avec les éléphants, la petite rando, le lunch et le Bamboo rafting: 1400 Thb par pers soit 33 euros

 

Hôtel à Bangkok:

The Warehouse Bangkok

120 Bunsiri Road

10200 Bangkok

Tarif pour 4 nuits: 126 euros pour une chambre double tout confort avec SDB privative, eau chaude, AC et surtout à 2min à pied de Kao San Road, sans le bruit...

 

A voir:

Le palais royal avec le Bouddha d'emeraude:

ouvert tous les jours de 8:30 à 15:30, prix unique farang: 500Thb  soit 11 euros

Le Wat Pho et le Wat Aron: ouvert tous les jours, compter 200 ThB soit 4,76 euros

 

 

Ticket de bateau-taxi et Tuk tuk

30-40Thb selon la longueur du trajet

Tuk Tuk depuis la gare jusqu'à Kao San Road: 120Thb (mais on s'est fait arnaquer)

 

Ticket de train et de ferry:

Train Bangkok Chiang Mai en 2ème class, sleepers: 861 Thb soit 21 euros

Ferry de nuit depuis Koh tao vers Chomporn ou vers Surat Thani: 650 Thb soit 15,5 euros

Bus+speed boat Bangkok/Koh Tao: 1100 Thb soit 26 euros

 

Indice Big Mac: 225 Thb soit 5,40 euros

 

Ce que l'on a aimé

La plongée...évidemment

Chiang Mai avec sa vieille ville et sa douceur de vivre 

La fête des lumières

Le Bouddha couché à Bangkok et la majesté des temples en général

Le train de nuit Bangkok/Chiang Mai

La vie à Koh Tao

 

Ce que l'on a moins aimé

Les moustiques, vraiment hargneux!!

La pollution à Bangkok...


0

Visa Run: Myanmar in and out

Isa , le 26 septembre 2014 17:54

Nous arrivons, bientôt à la fin de notre périple "plongée", le mois d'octobre approche à grand pas avec pour la 1ere quinzaine, les examens relatifs à l'instructorat de plongée; puis notre départ de Koh Tao, sans doute pour le 20-21 octobre. Mais, il nous reste a accomplir une dernière formalitée, afin de pouvoir séjourner légalement jusqu'à la mi-novembre sur le sol thaïlandais: activer notre dernière entrée, sur notre visa. Pour la 2eme entrée, nous étions partis quelques jours à Kuala Lumpur, cette fois, voulant gagner au maximum en expérience de plongée, nous avons opté pour la version rapide de la Malaisie: le visa run.

Un visa run est un bête passage de frontière qui permet de faire tamponner son passeport, faire valider son visa, cela le plus rapidement possible. Depuis Koh Tao, l'option la plus facile est la Birmanie ou Myanmar, en 16h, nous étions sortis de notre île et de retour avec visa tamponné !

Nous avons tout d'abord, pris l'incontournable ferry de nuit pour Chumphon, pas exactement la même compagnie que la dernière fois, les lits étaient plus dure, le bruit plus présent...bref, j'ai super mal dormis!!!! Nous sommes arrivés sur la terre ferme à 5h30 et un mini-van nous attendait pour nous conduire en Birmanie, dans un petit bled appelé Kawthaung ou Victoria Point. Enfin, plus précisément à Ranong en Thaïlande, ou l'on devait prendre un bateau pour traverser le fleuve Kra Buri, frontière entre les deux pays, et atteindre finalement Kawthaung. Bref une nouvelle épopée en perspective...

Cette fois, pas de mauvaise surprise avec le mini van!!! Le visa run est une mécanique bien rodée et tout est parfaitement organisé par les agences de voyages thaïlandaises. Nous sommes donc arrivés à Ranong à 9h après 2h de route. Bourgade thaïlandaise typique, elle vit de ses pêcheurs qui exercent leur métier dans l'estuaire du fleuve (qui peut atteindre jusqu'à 6km de large pour 50km de long et se jette dans la mer d'Andaman). Nous avons alors rejoint le port ou se trouve un "poste frontière" directement sur le quai, devant les longtails.

Nous avons fait viser nos passeports comme sortant du territoire et avons embarqué dans une de ses barques thaï pour traverser le fleuve direction Kawthaung. Au bout de 5min, nous sommes arrivés en vue de l'ilot-poste frontière ou les douaniers contrôlent les marchandises et les personnes traversant le fleuve.

Enfin, après environ 30min de bateau, nous avons posé le pied sur le sol birman. Petite ville toute au sud du pays, l'ancienne Victoria Point est connu pour le casino international qu'elle abrite et qui est, actuellement, le seul du pays!

Pas de machines a sous pour nous, nous avons visité le poste de douane, sur le quai, et le magasin de duty free, juste de l'autre côté de la route (nous n'avions que 10min avant que notre longtail ne reparte). Alex a acheté une cartouche de Lucky Strike pour le prix record de 500bth soit 11euros et nous sommes repartis aussi sec en vue des eaux territoriales thaïlandaises.

Ce saut de puce en Birmanie, nous a laissé un petit goût de "reviens-y!!!" fort sympathique; un nouveau pays vient de se rajouter sur notre liste déjà bien longue de nouveaux horizons à découvrir...

Bref, une fois de retour à notre point de départ, nous avons repassé le contrôle douanier en sens inverse et en moins de 10min nous étions repartis direction Chumphon afin d'attraper le ferry de 13h pour Koh Tao. A 15h30, nous étions de retour, à 16h au club de plongée afin d'être inscrit pour la plongée du lendemain matin et à 19h devant une petite bière avec les copains...

Bref, la routine Koh Taocienne pour Isa et Alex!!!


Powered by BlogEngine.NET 2.0.0.36 - Log in
Original Design by Laptop Geek, Adapted by onesoft & Yome NetSan