0

Eco Reef Check course

Isa , le 11 septembre 2014 11:56

Comme vous le savez, je suis un tout petit peu "épistémophile" (et oui chez moi, l'acquisition de connaissances tourne vite à la pathologie!!) et du coup, entre la fin de l'apprentissage de Divemaster et le début des cours d'Instructeur de plongée, nous avions trois bonnes semaines de pas grand chose...Aussi en ai-je profiter pour suivre un cours concernant la réalisation d'enquète Reef Check. 

Le Reef Check est une organisation internationale qui collecte annuellement, via les centres de plongées, des données précises sur l'état général des récifs coraliens, des espèces qui le composent... Avec ces données, l'organisation publie ainsi des recommandations sur ce qui devrait être mis en oeuvre pour sauvegarder ces écosysthèmes si fragiles et si complexes. 

Ces données collectées le sont par des plongeurs habilités reef check; en effet, il faut suivre une procédure bien spécifique pour que ces infos, une fois envoyées aux biologistes marins affiliés reef check, puissent être correctement traitées. 

Du coup, je me suis dit que ce serait intéressant de suivre ce cours, par les connaissances qu'il apporte sur le fonctionnement des récifs, sur les différentes espèces de poissons, d'invertébrés et de coraux que l'on étudient pour déterminer l'état général du site, l'impact de la pollution, du réchauffement climatique...

Me voilà donc partie pour suivre ce cours de spécialité de 3 jours...ce fut intense par le nombre de connaissances à emmagasiner en peu de temps mais follement intéressant car au delà, de l'aspect éco de ce cours, c'est aussi une approche de la plongée qui fait passer la technique au second plan au profit du milieu!

Ces 3 journées se décomposaient ainsi, théorie et examens de coinnaissances le matin et plongées avec application pratique des notions abordées, l'après midi.

La méthodologie du reef check se résume en fait à un protocole de comptage d'un certain nombre d'espèces significatives de poissons, d'invertébrés et de coraux... Du coup, le gros du travail est l'apprentissage des différentes espèces et comme selon les familles, il peut exister de nombreuses variations entre chaque genre, l'apprentissage est ardu (par exemple, les poissons papillons, il en existe 27 variétés différentes et pour le reef check, on ne tient compte que de 5 familles, donc il faut pouvoir les différencier afin de comptabiliser les bons sujets) mais passionnant, car cet apprentissage s'accompagne de connaissances plus étendues sur l'impact de l'homme sur ces milieux, les maladies et les prédateurs des coraux, les espèces invasives...bref, c'était génial... enfin (!) je comprends un peu plus ce que je regarde quand je plonge!!

Donc, après ces 3 jours de formation et un examen final réussit a 85%, je suis, maintenant, également certifiée Reef Check Diver et ce sera sans aucuns doutes un plus, pour décrocher un poste, en Australie, par exemple, ou les centres de plongées sont très concernés par la protection de la Grande Barrière de corail! 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire




  Country flag
biuquote
  • Commentaire
  • Aperçu immédiat
Loading



Powered by BlogEngine.NET 2.0.0.36 - Log in
Original Design by Laptop Geek, Adapted by onesoft & Yome NetSan